1929

Hugues Mounier s’installe à Casablanca et ouvre un atelier de joaillerie.

Quittant la France, c’est à Tanger qu’Hugues Mounier envisage de s’installer, avant d’être séduit par le dynamisme de Casablanca. Avec une poignée d’ouvriers tailleurs de pierres précieuses à ses côtés, le père Mounier ouvre son premier atelier Rue du Prince Moulay Abdallah.

1941

Hugues Mounier, créateur d’un atelier de tailleur de diamant, le seul qu’ait connu le Maroc.

Avec le début de la seconde guerre mondiale, certains juifs d’Europe centrale fuient le nazisme et se réfugient au Maroc. Parmi eux, une dizaine de tailleurs de diamants qui seront sollicités par Hugues Mounier, celui-ci manquant cruellement de main-d’œuvre qualifiée.

En 1941, le bijoutier ouvre un atelier de diamantaires qui ne tardera pas à changer de forme au moment où les artisans juifs rallient l’Europe à la fin de la guerre. Ces artisans exceptionnels demeurent encore aujourd’hui, les seuls et uniques tailleurs de diamant de l’histoire du Maroc.

1950

Henri Mounier succède à son père et prend la tête de la Maison Mounier.

C’est à Lyon, à Saint-Claude (dans le Jura) que le jeune Henri Mounier effectue une formation de trois ans, puis, un an à Paris ce qui lui permettra de se perfectionner dans son domaine de prédilection qu’est la joaillerie. A son retour au Maroc en 1950, il prend la tête de la maison Mounier, succédant ainsi à son père. Le royaume vit alors ses dernières années sous occupation.

1967

Rencontre avec Jehan-Pierre Bouvard.

En 1965, Jehan Pierre Bouvard s’installe à Casablanca comme bijoutier spécialisé dans la création du bijou, ainsi il fait la rencontre d’Henri Mounier déjà réputé pour être un diamantaire d’exception. C’est en 1967, que les deux hommes, se complétant décident de s’associer et de ce fait les premières pièces traditionnelles remises au goût du jour sortent de l’atelier des joaillers.

1990

Nouvelle Manufacture.

La firme s’installe dans un nouvel atelier doté d’une plus grande capacité au sein du quartier du Maarif. Celui-ci est alors composé d’un atelier de joaillerie et d’un atelier de bijouterie traditionnel.

2006

Mounier & Bouvard.

Création de l’enseigne « Mounier & Bouvard » et ouverture de la première boutique au Maarif.

2008

Néo-beldi.

Marque déposée et protégée pour la collection « Neo-Beldi » Fusion entre le savoir-faire joaillier et le savoir-faire traditionnel. Laissant place à des formes plus épurées, raffinées et ajourées.

2011

Morocco mall.

Ouverture d’une deuxième boutique au sein du Morocco mall.

2014

Amira et Dalya.

Nouvelles directions dans ces créations joaillières, Mounier & Bouvard lance les collections Amira & Dalya.